Enquête sur la pêche des carnassiers

Au fil des ans, que ce soit sur le domaine public ou sur le domaine privé nous avons l’impression que le temps moyen sur une saison entre deux prises augmente, que les poissons trophées se font de plus en rare, que la moyenne des tailles de nos prises diminue, que la quantité des carnassiers diminue. Est-ce seulement une impression ou une réalité ?
Est-ce une fatalité ou pouvons nous inverser la situation?

Il est évident que plusieurs facteurs entrent en jeu et influent sur la population de nos carnassiers. Un de ces facteurs sur lequel nous , AAPPMA – FDPPMA – pêcheurs, pouvons influer est le prélèvement.

Nous lançons une enquête sur vous habitudes concernant la pêche des carnassiers et surtout sur vos résultats, votre avis. Vos réponses nous serviront comme base de travail, de réflexion concernant une évolution de la réglementation pour la protection des carnassiers que ce soit sur le domaine privé de notre A.A.P.P.M.A ou sur nos lots du domaine public. Pour cela nous vous invitons à répondre à notre enquête ci-dessous qui est anonyme et surtout à la partager.

Merci d’avance

6 réflexions au sujet de « Enquête sur la pêche des carnassiers »

  1. Passer la taille légale du brochet à 65cm et favoriser la reproduction du brochet sandre et perche avec créations de frayères sur le domaine public

  2. Bonjour, très bonne initiative qui je l’espère mènera a un changement pour nos carnassiers qui sont en réel baisse depuis des années déjà.
    Pour ceux qui est des des mailles, les mailles inversé sont sûrement la meilleure solution, on veut tous prendre du poisson et on est de plus en plus à vouloir prendre des joli poissons, le soucis avec nos mailles actuelle, ces que beaucoup prélève des poissons de plus de 70 avec que ce sont les reproducteurs.
    Augmenté la mailles a 70 par exemple, fera qu’on verra peut être de moins en moins de poissons de 90-100.
    Après limité le nombre de captures, 3 carnassiers par jour, c’est énorme fois le nombre de pêcheurs sur un cours d’eau.
    Le no kill intégral oui et non, il en faut pour tout le monde mais se limité serait bien, beaucoup de lieu manque de frayères et de fermeture spécifique au sandre par exemple qui offre pas une reproduction optimale voir nul.
    Et une dernière fois, plus de contrôle serait bien aussi.
    Voilà si pas mal d’AAPPMA vont dans ce sens, ça va forcément remonté à la fédération après.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.